Pourquoi et comment améliorer sa gestion de stock e-commerce ?

Depuis plus de 10 ans, le e-commerce connaît un développement à la fois constant et rapide et représente maintenant un marché non négligeable pour les commerçants de tous secteurs. Cependant, c’est 2020 qui marque un tournant dans la croissance de ce marché avec la pandémie de COVID-19 ; les nouvelles normes sanitaires et la fermeture des magasins physiques entraînent une explosion de la vente en ligne. Un développement du marché qui crée une montée en charge importante pour les e-commerçants, parfois difficile à suivre au niveau logistique. C’est pourquoi il est intéressant de se pencher sur les processus logistiques du e-commerce et de voir comment ils peuvent impacter la rentabilité d’une boutique en ligne. Parmi ces processus, la gestion de stock e-commerce, véritable enjeu pour honorer toutes ses commandes, être rentable sur le long terme mais surtout apporter un haut de satisfaction au client.

Pour contrôler et améliorer sa gestion de stock e-commerce ?

1. Synchronisation des stocks en temps réel sur l’ensemble des canaux de vente

Afin d’éviter la vente hors stock, connectez votre inventaire entrepôt directement à votre source de vente avec une solution capable de faire la remontée en temps réel pour que les produits achetés par vos clients soient immédiatement décomptés du stock disponible à la vente et que les offres se mettent à jour. Ainsi, même si les produits n’ont pas encore quitté votre entrepôt et font donc toujours partie de votre stock réel, ils sont déjà décomptés du stock disponible à la vente et ne sont plus disponibles à l’achat en ligne.

Le temps réel est d’autant plus important si vous vendez sur plusieurs canaux de vente car reçevoir des commandes en simultané sur votre boutique en ligne et vos marketplaces peut facilement créer des erreurs de stock.

2. Centralisation et aiguillage des commandes en temps réel

Dans le cas où vous possédez plusieurs entrepôts, la gestion du stock global ne suffit pas. En effet, vous pouvez recevoir une commande pour un produit noté en stock mais conservé dans un entrepôt différent du reste de la commande. À ce moment, vous êtes contraint d’expédier plusieurs colis différents ou de faire transiter le produit voulu jusqu’à l’entrepôt où sera préparé le reste de la commande. Une perte de temps et de moyens qui peut vite devenir considérable.

Afin d’éviter ça, Shippingbo vous permet de centraliser et de gérer le stock de l’ensemble de vos entrepôts depuis un seul back-office et de créer des règles d’aiguillage automatiques pour vos commandes. Nous vous en disons plus à la fin de l’article.

3. La préparation des commandes et ses interactions avec le stock

Le premier critère de satisfaction client lors d’un achat en ligne ne provient pas du produit reçu mais de la qualité de service fourni. Ainsi, il est capital d’optimiser au maximum ses processus logistiques pour réduire les délais de livraison et le taux d’erreurs lors des envois, tout en maîtrisant le coût que cela peut avoir pour l’entreprise.

Pour cela, il est possible de changer les workflows en entrepôt avec des listes de préparation, du picking intelligent et l’utilisation de PDA ainsi que d’avoir recours à un back-office centralisant les réceptions, les réassorts, les réapprovisionnements et les retours colis.

Comment améliorer sa gestion de stock e-commerce ?

1. Une gestion en temps réel

Lorsque le volume de commandes devient trop conséquent, et depuis de nombreuses sources de commandes en simultanée, il est primordial de gérer son stock en temps réel. N’imaginons pas un employé en charge de modifier chaque référence d’offres à la seconde : heureusement aujourd’hui, il existe quelques solutions multicanales qui vous permettent de gérer vos stocks à chaque commande reçue.

2. Une activation/désactivation automatique des offres

Le but d’une gestion de stock automatisée est d’activer et désactiver les offres en instantané en cas de rupture de stock du produit concerné. Pour cela, il faut savoir quelles sont les offres concernées… là est tout le challenge du e-commerce ! Il serait malheureux d’en oublier quelques-unes.

3. La mise en place d’un stock tampon

Pour sécuriser son stock, il peut être sage de mettre en place un stock tampon : il s’agit alors de désactiver les offres avant que la rupture de stock n’arrive. Gardez quelques unités du produit en marge de sécurité : un produit stocké peut être un peu abîmé et de ce fait non vendable. Un stock tampon évitera d’annuler une commande pour cette raison.

4. Anticiper les réapprovisionnements

Le stock tampon peut également être votre alerte de réapprovisionnement. En effet, n’attendez pas d’être en rupture pour commander des produits ! Prenez en compte votre délai de livraison ainsi que votre volume de commandes journalier pour déterminer votre seuil d’alerte réapprovisionnement.

Gérer votre stock correctement vous permet aussi d’éviter d’avoir un surstock, de perdre de la place dans votre entrepôt et d’avoir une valorisation de stock élevée.

Enfin, une bonne gestion de stock e-commerce permet aussi d’éviter d’avoir un surstock, de perdre de la place dans votre entrepôt et d’avoir une valorisation de stock élevée.

Conclusion

Sachez que la base du e-commerce est de maîtriser sa logistique parfaitement avant de réaliser un important volume de commandes. Avoir une bonne gestion de stock e-commerce* vous garantit ainsi de satisfaire toutes les commandes de vos clients.

Un client satisfait est un client qui reviendra acheter chez vous et qui parlera de vos produits à ses proches, il laissera aussi un avis positif en ligne qui permettra de pousser à l’achat d’autres clients potentiels sur les marketplaces.

Lorsque vous avez une majorité d’avis positifs, les marketplaces vous mettent en avant et cela vous permet d’être plus visible donc de vendre plus !

*Fonctionnalité disponible à partir du pack premium.

Regarder le webinar sur comment gérer ses stocks en temps réel