Rallye Aïcha des Gazelles, édition 2021

Ce Rallye-Raid hors-piste 100% féminin unique en son genre, durera 9 jours et réunira dans le désert marocain des femmes de 18 à 71 ans de nationalités différentes. Parmi elles, Karine et Julie, que Shippingbo soutien dans cette folle aventure ! 

Le seul Rallye-Raid hors-piste 100% féminin au monde certifié norme ISO 14001:2015.

“Le Rallye Aicha des Gazelles” cela vous dit quelque chose ? Vous avez certainement entendu parler de cette course 100% féminine qui met à l’honneur le courage, l’audace et la force des femmes dans l’univers du rallye, pourtant très masculin. 

L’idée d’un tel concept, nous la devons à Dominique Serra, Fondatrice du Rallye des Gazelles. Aux prémices, un challenge que lui confie il y a maintenant 30 ans l’organisme patronal pour lequel elle travaille : lancer un événement autour de la valorisation des femmes dans l’entreprise. Elle décide alors de challenger les femmes dans un domaine où elles n’étaient pas du tout reconnues, c’est-à-dire le monde automobile.

Depuis sa création, le Rallye Aicha des Gazelles contribue à construire une autre vision de la compétition automobile : pas de vitesse, aucune technologie, mais seulement une navigation à l’ancienne, uniquement hors-piste pour un retour aux sources de l’Aventure !  

L’objectif pour les participantes, que l’on appelle aussi les “Gazelles” ? Rallier plusieurs balises dans l’ordre en parcourant la plus courte distance possible. Le seul critère de sélection : la détermination, la motivation, l’envie de venir vivre une expérience unique aux commandes  d’un 4×4, d’un crossover, d’un crossover hybride, d’un quad, d’un SSV, d’un camion ou d’un véhicule électrique.

Une autre vision pour le monde automobile

“ C’est ce que nous prônons depuis des années en ayant conçu un évènement où le plaisir de conduire sans la vitesse existe,
et où gagner en faisant le moins de kilomètres respecte les engagements environnementaux fixés.” Dominique Serra

En avant l’équipage 217 ! 

Parmi les participantes de cette édition anniversaire, Karine et Julie. Respectivement infirmière et chef d’entreprise dans le secteur de l’immobilier, les deux jeunes femmes sont des habituées des sports à sensation. Notre binôme de choc s’est même rencontré dans le cadre d’une course, comme nous le confie Julie “Avec Karine, nous avons déjà fait ce genre d’événements, notamment une course qui s’appelle le “Trophée Rose des Sables”. Nous nous sommes d’ailleurs rencontrées à cette occasion, mais nous avions des co-équipières différentes. Nous avons ensuite participé à d’autres courses à pied, plutôt trek”. 

Leur motivation ? Le challenge, le dépassement de soi : “dans ce type de course, en particulier les rallyes féminin, comme pour les hommes avec Paris Dakar, le graal, c’est le Rallye des Gazelles!”, précise Julie, d’autant plus que cette édition est une édition anniversaire : “nous avions vu qu’en 2020 c’était une édition spéciale anniversaire, donc nous avons foncé et nous nous sommes inscrites. On s’est dit : ”quitte à en faire un, car c’est très coûteux, autant faire une édition spéciale!” Le fait que ce challenge soit 100 % féminin est une motivation de plus pour nos deux gazelles : “oui, clairement, de base dans le sport automobile c’est très compétition. Être entre femmes, ça change la physionomie de ce Rallye. Les seuls hommes qui sont sur la course sont les mécaniciens, le corps médical, etc.C’est hyper challengeant car nous partons toutes du même pied d’estal” 

Participer à ce type d’événement demande cependant une grande organisation, tant sur le volet professionnel que personnel comme nous le confie Julie “avant de partir, il y a une double logistique à gérer : la logistique familiale et celle du Rallye, sans compter tout ce qui touche au pro. On a en ce moment une double casquette en quelque sorte.” avant que Karine n’ajoute que “le départ a été reporté trois fois, donc cela fait trois fois que nous avons dû gérer le départ”. 

L’objectif pour le duo de choc, comme le précise Karine, est de “se dépasser et de faire au mieux, d’autant plus qu’il y a le challenge première participation aussi“. “Notre objectif est avant tout de finir la course, car il y a quand même des équipages qui ne finissent pas, parce qu’ils ont cassé leur voiture, par exemple, ça arrive”. Il faut dire que les conditions climatiques promettent d’être particulièrement difficiles “En principe, la course a lieu au mois de Mars. Là, en septembre, à Merzouga, il fait 45°” affirme Julie.

Shippingbo : plus qu’un sponsor, un partenaire

Julie et Karine voient en Shippingbo un partenaire qui les soutient et qui s’impliquent réellement dans leur aventure, comme nous le partage Karine : “nous étions en recherche de partenariats, et nous avons rencontré Marc. L’équipe dynamique de Shippingbo nous a contacté, puis nous sommes allés à leur rencontre. Ils nous soutiennent depuis presque deux ans. Lorsque l’on rencontre des partenaires comme Shippingbo, ce qui est super, c’est qu’ils ne participent pas seulement financièrement, ils croient en l’équipe. Ils sont aussi enthousiastes que nous!”   

Karine termine en expliquant que “les membres de l’équipe Shippingbo nous suivent et sont à fond depuis le début. C’est très porteur et c’est très encourageant. Ça nous fait chaud au coeur d’avoir des partenaires comme ça!”

Du côté de Shippingbo, nous sommes ravis et fiers de pouvoir accompagner deux femmes courageuses et combatives dans ce grand challenge porteur de valeurs telles que la tolérance, la solidarité, la persévérance et le partage.

Nous leur souhaitons bon courage dans leur périple et ne manquerons pas de suivre et de partager sur nos réseaux sociaux leurs aventures !