Accéder à vos factures

Accéder à vos factures Shippingbo

Vous pouvez chaque mois accéder à votre facture au format PDF en allant tout simplement dans votre compte sur l’application.

1) Allez dans votre compte client

2) Cliquez sur le bouton “Factures” en haut à droite de l’interface puis “Télécharger” en face de la facture qui vous intéresse.


livraison e-commerce

Livraison e-commerce : 4 stratégies pour ne plus perdre de clients !

L’étape de la livraison dans le tunnel d’achat constitue encore aujourd’hui l’une des principales étapes critiques lors d’une commande en ligne ; les tarifs et les délais étant les principales causes d’abandons de paniers en France. La livraison dans une activité e-commerce constitue donc un point stratégique, pour vous, dans l’augmentation de votre taux de transformation. ShippingBo, expert de la logistique e-commerce connectée vous présente 4 stratégies pour ne plus perdre de clients

ERREUR N°1 : Rassurez vos visiteurs

Est « réassurant » un élément qui contribue à augmenter votre taux de transformation. La réassurance a pour objectif de réduire tous les freins à l’achat qui ont une incidence négative sur les performances de votre site e-commerce. L’information autour de la livraison et du retour est un élément important de la stratégie de réassurance.

Le conseil de ShipingBo :

Optimisez le header de la page d’accueil de votre site pour indiquer clairement votre positionnement sur la livraison. Ex : livraison gratuite, FDP unique à 5,95€, …

Créez une page dédiée à la livraison où l’internaute pourra retrouver l’ensemble des informations : délais de livraison, noms des partenaires transporteurs, conditions de livraison, et tarif de livraison, etc.

Rappelez les condition de livraison dès la fiche produit.

ShippingBo - Gestion des Packs Fiche Produit

ERREUR N°2 : Informez votre client

Quand vais-je recevoir mon colis ? Est-ce que je serai avisé par maill ou par sms ? Dois-je attendre toute la journée la livraison de mon colis ? Toutes ces questions, vos clients se les sont déjà posées au moins une fois au moment de la livraison de leur colis.

« 83% des Français tiennent à vérifier le suivi de leurs commandes au moins deux fois entre l’achat et la réception ! »

Source :  www.ecommercemag.fr – “[Tribune] Les perspectives de la logistique pour 2016

La livraison doit donc être considérée comme un élément de différenciation et permettre la mise en avant de la notion de service.

Le conseil de ShipingBo :

N’hésitez pas à communiquer auprès de votre client le plus tôt possible après la finalisation en mettant en place des emails transactionnels. L’objectif est de le rassurer en l’avertissant de la mise en préparation et de l’expédition en lui fournissant un n° de suivi.

ERREUR N°3 : Peu de choix dans les modes de LIVRAISON

Autre cause d’abandon de panier pour un internaute : être confronté à un faible choix du mode de livraison. Près de 59% des acheteurs abandonnent leur commande en raison d’options insatisfaisantes*.

Le conseil de ShippingBo :

Offrir une large palette de modes de livraison et laissez votre client faire son propre choix en fonction de ses contraintes : tarif, délai, lieu de livraison, etc. Nous recommandons généralement de proposer au moins 3 principaux modes de livraison :

  • Livraison en relais
  • Livraison à domicile
  • Livraison express.

Avec ces 3 modes de livraison, vous offrez un large choix de solutions de livraison.

ERREUR N°4 : Un retour produit compliqué et peu clair

Parce que tous les achats ne sont pas forcément concluants, la politique de retour est également essentielle. Dans une enquête commanditée par la Commission européenne (5) il ressort que 90 % des consommateurs estiment que des options de retour facile sont une caractéristique importante dans leur décision de revenir faire leurs achats dans la même boutique en ligne. Selon Forrester Research (6), le retour gratuit peut, en deux ans, quintupler le nombre de ventes.

Le conseil de ShippingBo :

Montrez que vous possédez une politique de retour, et mettez là en avant le plus possible dans votre stratégie e-commerce. Dans l’idéal rendez la présente sur un maximum de pages du site.

Pour la plupart des cyberacheteurs, la page « politique de retour » est une des premières consultées avant de passer à l’acte d’achat.

Alors facilitez leur la tâche en la rendant visible le plus possible afin de gagner leur confiance dès la première visite.

* Etude Ifop 2016 « Les attentes des consommateurs en matière de livraison ».


Logistique E-commerce, nouveau levier de rentabilité

Le challenge d’aujourd’hui pour un e-marchand est, outre de proposer une offre complète en ayant une offre de service de qualité, de maintenir des coûts de traitement bas (logistique, livraison et relation clients) en adéquation avec le panier moyen actuel selon les sites de 20€ à 100€. Si cette livraison est la plupart du temps sous la responsabilité du transporteur, c’est bien l’image du e-commerçant qui est en jeu.


La logistique est donc primordiale dans la chaîne de valeur e-commerce et elle est l’un des postes que l’on doit optimiser pour contribuer à améliorer les marges des e-commerçants.

La logistique est l’activité qui a pour objet de gérer les flux physiques de marchandises, et les données (informatives, douanières et financières) s’y rapportant, dans le but de mettre à disposition les ressources correspondant à des besoins (plus ou moins) déterminés en respectant les conditions économiques et légales prévues, le degré de qualité de service attendu, les conditions de sécurité et de sûreté réputées satisfaisantes.

En résumé, la logistique est axée sur la rationalisation des opérations liées au déplacement des marchandises : emballage, conditionnement, étiquetage, stockage, transport, manutention, déclaration en douane…).

L’activité de logistique a un impact sur tous les aspects de gestion de votre entreprise :

  • En Amont:

Elle a tout d’abord un impact en amont de son organisation avec les fonctions d’achat et de gestion des approvisionnements.

  • En Aval :

En aval du processus de production, la logistique a une influence sur la notion d’entreposage des marchandises, dans les questions d’emballage mais également dans l’activité de préparation de commandes et pour finir le transport aval après le lieu de stockage. Ce dernier peut avoir différentes organisations selon le secteur et la typologie de client :

  • La notion de Traction lorsqu’il s’agit de livrer la marchandise à un point de répartition ou d’éclatement.
  • La notion de « Passage à quai » lorsqu’il s’agit d’éclater les marchandises sur d’autres véhicules livrant le client final.

Et en enfin la notion de distribution, plus récemment appelé la logistique du « dernier kilomètre », c’est-à-dire du transport de la marchandise au client final BtoC ou BtoB dans des véhicules légers.


ShippingBo-picking-ecommerce

Comment organiser son local de stockage ?

Vous vous apprêtez à lancer votre activité e-commerce.

Les Premières livraisons des fournisseurs vont arriver d’un jour à l’autre. Il est temps de penser à l’entreposage de vos marchandises dans votre local.

Avant de détailler les possibilités que vous avez de ranger vos marchandises, il faut tout d’abord vous assurer que votre local de stockage est convenablement aménagé pour le bon déroulement des opérations de manutention et de circulation au sein de ce local.

Ce dernier doit comporter :

  • une ou plusieurs aérations, une ventilation ;
  • une installation électrique correspondant aux règles de conformités , une installation climatique ;
  • du matériel de rangement en parfait état : armoires, racks, étagères ;
  • des voies de circulation parfaitement dégagées, et ce, pour la libre circulation de vos préparateurs de commandes et des transpalettes ou chariots automoteurs.

Concernant l’aménagement de l’entrepôt : le choix des rayonnages et du type de mezzanine ou de plateforme de stockage dépendra de l’activité de l’entreprise et du type de produits vendus :

  1. Le mode d’entreposage des charges : à l’unité, à la caisse ou par palettes. Il existe en effet des rayonnages spécialement adaptés à la conservation de stocks et au maniement de chacun de ces conditionnements.
  2. La forme et le poids des charges qui impliquent des contraintes particulières pour la structure.
  3. La taille des alvéoles de stockage qui dépend également du mode de manutention. S’il est manuel, quelques centimètres suffisent à la préhension, alors qu’avec l’aide d’un engin, il faudra un jeu de 7,5 cm en largeur et de 10 cm en hauteur.

Stockage Shippingbo entrepôt e-commerce

Un entrepôt optimisé :

L’entreposage des marchandises doit avoir un objectif clair ; celui de rationaliser les temps de préparation des commandes. Il existe plusieurs méthodes d’analyse :

La méthode ABC ou Loi de Pareto constitue une 1ère base de cette réflexion. Il s’agit d’évaluer le taux de rotation des charges afin d’organiser les espaces de stockage en fonction.

entreposage stockage

  1. Classe A: les 20% des articles qui représentent environ 80% de la valeur totale du stock ;
  2. Classe B: les 30% des articles suivants qui représentent environ 15% de la valeur totale du stock ;
  3. Classe C: les 50% des articles restant qui représentent environ 5% de la valeur totale du stock.

Selon cette méthode d’aménagement d’entrepôt, les marchandises A seront stockées le plus près possible des entrées et sorties de marchandises tandis que les marchandises C qui sont moins souvent demandées, seront placées dans le fond de l’entrepôt. Les déplacements et les temps de préparation des commandes seront ainsi limités.

Toujours selon la méthode ABC, le rangement dans les espaces prévus pour le stock est également déterminé par le mode de manutention. Pour faciliter la manutention manuelle, les éléments A seront situés à hauteur d’homme, les éléments B en bas et les éléments C en hauteur, toujours de façon à gagner du temps et à limiter la manutention. En suivant ces règles, l’aménagement de l’entrepôt sera amélioré.

Autres méthodes d’aménagement d’entrepôt :

Il existe également des méthodes pour gérer la circulation dans les espaces de stockage et optimiser les flux. Ces méthodes d’aménagement d’entrepôts sont également déterminées par la nature des marchandises.

Il s’agit de déterminer si l’on veut en priorité faire sortir les marchandises les plus anciennes – par exemple, dans le cas de produits alimentaires – ou, au contraire, accéder rapidement aux marchandises récentes. Ces deux types de flux sont appelés : systèmes LIFO (Last in – First out) et FIFO (First in – First out) qui requièrent donc une manutention à double-sens ou au contraire à sens unique.

=> Le bon fonctionnement de votre entreprise dépend en partie de l’aménagement de vos zones de stockage qui doivent être organisés de manière optimale.